Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 21:50
Le tombeur de ces dames

Ca fait un bon mois qu'il est là, ce petit, il est temps de le présenter! Il a 8 ans, des origines ibériques, un caractère vif et très attachant, il est louvet et vient d'hériter d'un nom digne de sa joliesse : Hidalgo! Il est arrivé à la maison pour essai, et il est resté! Le jeune homme est délicat (comme j'aime), il est très fin (comme j'aime), il comprend vite (comme j'aime). ... Naran n'est pas tout à fait d'accord avec moi, mais bon! ;-) Le principal, c'est quand même qu'il convienne à mes cavalières, ce petit!

 

A la maison, il a trouvé une partenaire privilégiée : Isabelle s'en occupe très soigneusement, le monte 3 à 4 fois par semaine, et entreprend de le mettre en confiance et de calmer ses inquiétudes, tandis que je l'ai mis au régime grossissant. Il semblerait qu'il nous fasse une croissance différée, et je pense qu'il devrait s'éclater avec le travail. Tout le "matériel" est là, y'a plus qu'à faire un peu de gonflette.

 

La praticienne shiatsu et le vétérinaire qui sont venus l'examiner ont trouvé un cheval plaisant qu'il ne reste plus qu'à mettre au dressage de légèreté... et à la monte dans les fourches. Le maréchal est passé et lui a trouvé d'excellents pieds : depuis, il a des baskets sur mesure (et posées à chaud) aux pieds. 

 

C'est un cheval bien fait et élégant naturellement, et j'ai donc très vite pensé qu'il ferait un très joli cheval de dame... et ce dimanche, nous sommes passées à l'action, Isabelle et moi. D'abord (grand moment, sachant combien c'est difficile de trouver une selle adaptée), essai de selle à fourches. On pose la précieuse d'Isabelle sur le dos d'Hidalgo : ça tombe tout seul! chouette! Après, y'a plus qu'à! Nous voici alors en piste, pour longer l'animal avec ce bel équipement.

 

Le tombeur de ces dames
Le tombeur de ces dames

Enretemps, désensibilisation à la badine. D'abord, caresser tout le corps du cheval doucement avec la mèche... et puis, perso, j'use d'un petit truc tout simple : pendant qu'on longe, j'attache la badine à l'anneau du collier de chasse : elle est ainsi positionnée où elle sera tenue en main, et elle s'agite au rythme du cheval, mais pas trop : juste un peu. Et je ne connais pas de cheval qui ne supporte pas la badine, c'est une question d'éducation bien menée.

 

La mise en amazone se fera sans heurts, tout en douceur. D'abord mise en selle à califourchon, et un tour de piste tranquille. Puis passage de la jambe et mise dans les fourches, et un tour de piste tranquille. Puis prise en main de la badine, et encore un tour de piste accompagné tranquille. Puis je vais tout doucement laisser mon amazone et le cheval faire un tour, 2 tours, changer de main, et apprendre cette nouvelle manière tout seuls... Ce qu'ils font d'ailleurs très bien! La première séance, elle est toujours courte et sans trop d'allures, pour ne pas faire mal au dos du cheval, pas habitué à porter du poids plus en arrière sur le dos. A raison d'une ou 2 séances d'amazone par semaine, d'ici un mois, nous aurons un petit cheval d'amazone tout à fait plaisant tant à regarder qu'à monter! 

Le tombeur de ces dames
Le tombeur de ces dames

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascaline Martin
commenter cet article

commentaires