Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 16:56
... Une victime de plus! ;-)

Samedi matin, grand beau temps. Tellement beau d'ailleurs qu'à peine pôtron-minet, je vois passer un mini-bull... pour creuser donc... la tranchée tout autour de la piste, histoire d'en assurer le draînage... puisque mon charmant voisin n'a pas pris la peine de s'occuper de ses gouttières et que toutes ses eaux de toitures dévalent gaiement chez moi. Bref, le programme du jour est donc de creuser... L'autre partie du programme, plus plaisante mais aussi plus courte, est d'accueillir Samira. Ce sont mes amies amazones françaises qui ont envoyé Samira chez moi, pour découvrir l'amazone. Alors venir prendre un cours en fourches en alignant plus de 250 bornes au compteur, moi je dis qu'il faut être motivé!

 

Et fin de matinée, ma nouvelle élève débarque. La route était un peu encombrée, mais son enthousiasme et le mien sont intacts. On ne peut pas vraiment en dire autant de celui de Naran, toujours un peu noyé dans sa toux, surtout avec le beau temps. Je vais donc chercher dans la sellerie la Champion&Wilton et l'habille, tout en expliquant à Samira selle, fourches, sangle, balancine, étrier et étrivière de sécurité, positionnement, etc... Samira n'use pas ses fonds de pantalon d'équitation depuis l'enfance : elle a découvert le monde du cheval il y a un an. Mais depuis toute petite elle en rêvait. Et plus particulièrement de l'amazone : les belles dames du temps jadis, dans leurs beaux costumes... Et aujourd'hui, le rêve se réalise... J'aime bien jouer la bonne fée! ;-)

 

Une fois Naran paré à la manoeuvre, nous investissons la piste. Laquelle est fort opportunément vide et silencieuse : le bull fait la sieste tandis que son conducteur se restaure : timing parfait! J'explique à Samira la mise en selle, la position et l'usage du montoir. Arrivée là-haut sans encombres, elle y trouve ses marque et je m'empresse de lui donner le petit truc de "l'emergency grip" : la position de sécurité. Naran est assez coopératif que pour consentir à me quitter de quelques mètres, et nous commençons à travailler : suivre la piste, quelques figures simples, faires les coins, tourner rond... Samira est à l'aise et prend confiance en Naran, lequel tousse modérément.

 

Voyant mon élève bien posée sur sa selle, dès que le contrôle de la direction et l'équilibre sont acquis, je lui demande le trot. Naran est vraiment très confortable au trot, surtout quand il fonctionne à l'économie avec une débutante. On est bien loin du trot de travail en manège et tout aussi loin du bel "Orangina-secouez-moi" qu'il est capable de me servir. Et Samira trouve évidemment ça génial! Mais quel fauteuil ce cheval! Et aussi, au passage, quelle bonne assiette cette cavalière : Samira est douée et ne bouge pas d'un poil. Un peu tendance à partir à gauche, un peu tendance à rigidifier les épaules ou à les mettre un peu en avant, mais vraiment des corrections minimes pour une "grande" débutante.

 

Là où ça va être un peu plus comique, c'est pour le galop. Samira est relativement à l'aise, mais Naran l'est un peu moins. Nous avons recommencé le travail il y a à peine 10 jours et il peine encore en souffle. Donc il donne le galop bien volontiers, mais il n'a pas de souffle pour le continuer et il faut le soutenir. Mon élève a l'habitude des chevaux de club, qui ne démarrent pas si vite... mais aussi qui ne s'arrêtent pas si vite! et après 2-3 bonds un peu désordonnés, elle comprend tout à fait pourquoi je lui ai expliqué la clé de sécurité en priorité. Ca sert drôlement! Après encore quelques exercices, le cours se termine déjà, avec une amazone ravie (qui va revenir) et un cheval ravi (que ça soit fini). Nous laissons donc Naran à son occupation favorite : tondre ma pelouse. Et Samira me confirme qu'elle reviendra : ça lui a plu et elle a envie de continuer, malgré la distance.

 

Donc bilan : une nouvelle amazone, convaincue. Un petit cheval qui retrouve tout doucement sa forme. Et moi, bien contente! Reste plus qu'à continuer à creuser... la tranchée! ;-)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascaline Martin
commenter cet article

commentaires