Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 20:37
Hidalgo-the-warrior!

Vous ne trouvez pas qu'il fait insolamment beau depuis 2 semaines? Moi oui! Et j'en profite abondamment : je suis à cheval quasi tous les jours! Et Naran retrouve de la condition, malgré son asthme. Sa toux s'améliore de jour en jour... Bien sûr, nous essayons d'aller balader le plus souvent possible...

 

Et ainsi, en ce premier avril où on transpire en t-shirt, j'ai été chercher Isabelle pour venir monter Hidalgo. J'ai ma petite idée derrière la tête, je précise... Jusqu'à présent, Hidalgo s'est révélé un cheval vif et fin, mais pas trop à l'aise en extérieur... Lors de sa première balade, il n'avait plus de freins. Lors de la seconde balade, il a tellement chauffé qu'Isabelle a mis pied à terre pour le calmer. Lors de la 3ème balade, il a rechauffé apparamment parce qu'il ne connaissait pas tous les chevaux... Mais bon, je sais qu'en pareil cas, rien ne vaut de 100 fois remettre son ouvrage sur le métier. Et c'est ce qu'Isabelle a fait ce mardi.

 

Nous avons donc préparé Naran et Hidalgo ... et Houdini... Oui, dans la stabul, Isa et moi nous sommes retrouvées avec un poulichou extrêmement envahissant, toisant environ 160 cm au garrot, et réclamant autant d'attentions que les autres, à savoir un pansage bien complet. Ensuite, Isabelle a voulu poser un tapis sur le dos d'Hidalgo. Et Houdi a retiré le tapis. J'ai repris le tapis et me suis servie d'Houdini comme "porte-tapis". Du coup, Houdini n'a plus bougé! Ensuite, Isa est partie longer son Hidalgo pendant que j'allais seller mon Naranou. ... Et en selle!

 

En fait, nous n'avons rencontré qu'une petite hésitation, c'est le franchissement de la barrière... Hidalgo n'avait pas trop envie de sortir. Isabelle l'en a convaincu, il a passé la barrière et nous sommes parties dans les campagnes. 500 mètres plus loin, nos braves dadous nous ont servi un écart et un plantage magistral : envol de faisans! Suivi d'un éclat de rire tout aussi magistral! Et nous avons simplement continué le chemin... en croisant voitures, vélos, motos...

 

Dans le premier chemin de campagne, Hidalgo a pris la tête, tandis que Naran restait tout tranquille et sans râler! Prendre un an de plus, ça assagit drôlement! Arrivés aux Griants, les chevaux étaient toujours aussi sages et calmes, et même le gros labrador qui m'aboie dessus depuis 10 ans est resté muet! Un peu plus loin, en remontant vers Bioul, nous avons vu arriver un énooooooooooorme tracteur, avec une énoooooooooooorme remorque. J'ai fait signe au conducteur, qui s'est garé et a gentiment éteint son moteur. Naran et Hidalgo sont passés à 10 cm du monstre absolument sans craintes. Fières les cavalières de leurs gentilles cavales!

 

Et nous avons poursuivi notre petit bonhomme de chemin, entre hameaux et campagnes, au pas vif de ce petit cheval, passé en tête, curieux de tout, avec une cavalière ravie. Derrière, nous bullions, Naran et moi. Il faisait tellement beau... Nous avons aussi croisé des vaches : de paisibles "meuh", et aussi de jeunes génisses, qui faisaient des petits bonds. Hidalgo a été un peu surpris, a un peu serré les fesses, et est venu se réfugier près de "copain Naran", qui continuait sa route absolument impavide.

 

Montigny a donc vu revenir 2 cavalière ravies, et 2 chevaux bien dans leurs sabots. Naran a entrepris de tondre la pelouse tandis qu'Hidalgo retournait près de ses copains poulains, accueilli à grands cris par Houdini. A refaire sans tarder, ce genre d'excursion! C'est trop bon pour le moral des troupes!

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascaline Martin
commenter cet article

commentaires

chan 02/04/2014 17:29

Quelle aventure ! petit Houdi veut aussi son tapis comme les... heuuu... grands... si on peut dire :-D