Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 23:12
Sacrée sieste!

Un matin, comme tous les matins..., sauf que nous sommes au printemps, qu'il fait relativement beau, et que donc, les dadous passent la majorité du temps dehors, même si les boxes restent ouverts dans les stabuls. D'un côté, je rentre les poulains et Tonton-Hidalgo et je leur sers un copieux repas (poulains en croissance + cheval à regonfler). De l'autre côté, je rentre Naran et Grana, qui sont au régime et qui ont droit tout juste à une poignée de bonbons... et beaucoup de calins, voire un généreux pansage de fin de mue. Dehors reste Filou, qui n'a droit à rien (le pauvre malheureux) : juste un peu de foin pour le moral!

 

Donc je nourris ceux qui doivent l'être, je dispense le foin généreusement, et je commence un pansage et quelques soins à mon cher Naran, que la dermite a déjà un peu rattrapé. Tandis que je suis occupée, Hidalgo décide de se payer une petite sieste dans sa litière. Ca ne lui arrive pas souvent donc je vais vérifier que tout va bien et j'en profite pour lui faire un gros calin, puisqu'il me fait la surprise de m'accepter dans son boxe et de ne pas bouger... Je termine de m'occuper de Naran et passe à Grana... Quelques minutes plus tard, c'est Cap qui s'effondre... 3 minutes plus tard, les murs tremblent dans l'écurie... Il a le ronflement costaud, ce petit! Et une totale confiance aussi!

 

Je termine Grana et sa somptueuse crinière, et voilà Houdini qui se couche également. Je n'hésite pas une seconde et prends son bac de pansage pour lui faire son petit pansage couché. Complaisant au possible, il s'étale de tout son long pendant que je lui brosse puis lui masse doucement les jambes... J'en profite même pour lui curer les pieds. Drôlement facile dans cette position! Mais un peu étonnant quand même! A tant qu'à faire, je m'assieds près de sa tête et il la dépose doucement sur mes genoux. Voilà un petit jeu auquel je ne me risquerais plus en prairie : sa tête est trop lourde! Dans la souplesse de la litière du boxe, ça passe, sans gestes brusques.

 

Et là, j'entends Naran qui se couche... Tout va bien, à ce rythme-là, ils sont tous couchés dans 5 minutes! et je n'ai plus qu'à dormir avec eux! Mes irremplaçables dadous... Ce petit jeu de boxe musical s'est terminé une petite heure plus tard, quand tout le monde a été bien réveillé : j'ai ouvert les portes... et j'en connais des qui... ont remis le couvert en prairie dans l'après-midi! La sieste, c'est sacré!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascaline Martin
commenter cet article

commentaires