Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 20:50
Les bricolos

... et pendant que Filou se dore au soleil (si, si, on a eu une après-midi de soleil cette semaine! Enfin, quelques belles éclaircies, quoi, ne soyons pas trop difficiles), mon cher père a décidé de réparer les gouttières de l'écurie. Ce n'est pas qu'il n'y avait pas de gouttières à l'écurie, c'est que Houdini a jugé utile de les relooker à sa façon. De gouttières, il n'y a donc plus! J'ai enlevé les dernières reliques machouillées la semaine passée...

 

C'est donc en pataugeant dans la boue jusqu'au boulet (pour nous, c'était jusqu'à la maléole) que nous trainons longerons, gouttières, boite à outil, visseuse-foreuse, etc... Nous ne sommes pas seuls. Outre Filou qui fait les yeux doux au soleil, Flame qui copie son frangin, il y a aussi Houdi, qui suit les opérations d'un oeil absolument passionné! Chic, on va se distraire.

 

Il faut savoir que mon paternel, (sans déformation professionnelle préalable pourtant) est d'un style "chirurgien" quand il travaille : ... mètre... visseuse... vis... longeron... pas bouger... Nous avons l'habitude de travailler ensemble, et en général, je fais très bien la "petite main", sauf que là, je suis pas seule sur le coup, Houdi, de plus en plus intéressé, commence très vite à vouloir participer activement d'abord à l'exploration de ma personne, puis à celle du chantier.

 

En pratique, ça donne donc : "Visseuse... Non, Houdini, pas mes lacets... Longeron... Non, Houdi, rends-moi mon bonnet... marteau... Non, Houdi, y'a rien dans ma poche... gouttière... NON, HOUDI, PAS L'ECHELLE!!!!!!!!! Dès que j'ai les mains libres 3 secondes, ça se traduit par des grattouilles absolument partout sur mon poulichou, au comble du bonheur. Avoir l'aubaine de profiter de moi par un jour de beau temps, le pied! Et qu'est-ce qu'il est gentil, ce poulichou, malgré ses bêtises. ... malgré sa taille, ça reste mon poulichou.

 

Et il va rester tout l'après-midi près de nous, à se faire chouchouter, et à me faire un léchouillage des rares parties découvertes de mon anatomie digne des meilleurs produits démaquillants! ... quelques mètres plus loin, il y a les copains. Et quand nous déménageons le chantier, tout compte fait, les copains, ils ont aussi envie de se faire dorloter. Me voilà donc prise en sandwich entre Flame (dont la grande baveuse s'active sur mon oreille droite) et Filou (dont la baveuse s'active sur ma joue gauche). Tout va bien, j'adore ça et eux aussi! Ce petit manège tout mignon-trognon va dûrer un bon quart d'heure... La mamy des 2 précités étant indisponible pour l'instant, j'ai l'impression qu'ils se rattrapent sur moi : ils sont adorables!

 

Les travaux se termineront à la nuit tombée, toujours en compagnie des dadous, qui ne lacheront pas mon cher père d'une semelle... quitte à vouloir ranger ses outils avec lui (non, Houdi PAS le marteau!!!!!). ... Je vous raconte pas le bonheur quand il faut faire le tour des clôtures avec de pareils zigotos... on en redemande!

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascaline Martin
commenter cet article

commentaires