Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 16:35

P1060356.JPGJe ne m'en cache nullement, mes petits pépins de santé m'empêchent souvent de monter, c'est ainsi et je fais avec, comme on dit chez nous. Sauf que pour me donner mauvaise conscience, je n'ai pas un, mais 2 chevaux à monter : Naran ET Grana... Comme Naran est un cheval tout à fait personnel, c'est souvent Grana qui fait les frais de mes grèves sur le tas. Et ça m'embête fort! Elle est gentille, bien faite, raisonnablement mise, et un peu de boulot lui ferait le plus grand bien! Elle a bien l'une ou l'autre cavalière occasionnelle, mais c'est vraiment trop peu pour qu'on puisse parler de travail ou même d'entretien...

 

Et puis, voilà qu'il y a peu de temps, Amandine perd, à son grand regret, son cheval en demi-pension. Elle y était fort attachée, s'entendait bien avec, avait sa confiance, mais voilà, la vie en a décidé autrement. Comme Amandine avait toujours envie de monter "quand même", je lui ai proposé Grana à l'essai. Oui mais... y'avais un gros "mais".... Amandine aime les chevaux calmes. Grana est une petite chose très pétillante. Et du coup, la première en venait vraiment à douter de ses qualités cavalières pour monter sur la seconde. Or, pour monter Grana, il faut être confiant!

 

Elle nous a posé, à Isabelle (l'ancienne cavalière de Grana) et à moi mille et une questions sur le tempérament de la jument (on peut comprendre), afin de savoir si elle y risquait un incident dû à une jument trop réactive ou non. Comment expliquer que cette jument est chaude, certes, mais que dans son cas, chaude ne veut absolument pas dire irrespectueuse ou dangereuse. Elle est bien mise, pas bien loin dans son travail, tout à fait câline, mais très réactive. 

 

D'autant qu'il y a quelques temps, alors que nous faisions brouter Cap' et Grana pas très loin de la maison, Grana s'est mise à jouer à "j'ai peur de tout" et à faire des petits bonds partout, façon poulain. Cap' la regardait d'un air un peu curieux, du style "Heu? ça lui prend souvent, à la mamy?"... Grana n'en avait cure et jouait à sauter en l'air chaque fois qu'un chien surgissait dans son champ de vision... et nous avions pris nos deux chiens, qui jouaient autour de nous!  Donc je m'efforçais de suivre les évolutions un peu inédites de ma pouliche "sauvach'", sous l'oeil plus que dubitatif d'Amandine... Qui en rentrant n'a pu s'empêcher de me dire : "Elle a l'air toute calme et gentille, mais elle cache bien son jeu, ta jument!"

 

Donc ce matin, Amandine et Grana ont fait plus ample connaissance : une bonne séance de pansage pour commencer, seller l'artiste et hop, à la longe. Pour Grana, la longe, c'est le défouloir. Comme ça semble lui faire du bien et lui laver un peu les neurones, je la laisse faire dans les limites du raisonnable... Ceci, je crois, est dû au fait que lors de son débourrage, comme beaucoup de débourrages en Espagne, on l'a littéralement "tapée" dans un rond de longe en l'incitant à aller à fond de train, et rien qu'à une main, bien sûr. Depuis, elle s'est un peu civilisée, mais elle a toujours "besoin" de ses quelques tours où elle peut y aller "à fond les ballons", surtout quand elle n'a pas été montée depuis un moment. J'essaye juste qu'elle se soit un minimum échauffée avant de se défouler, histoire de ne pas se faire mal. J'explique tout ça à Amandine, qui gère au mieux et se débrouille fort bien.

 

Après la longe, en selle, donc. Grana ne bouge pas au montoir (note pour moi-même : montrer ça à Naran). Et au bout de même pas 2 tours de piste, la magie opère : Amandine se sent à l'aise et me le dit. Oui, la jument est vive, mais elle est d'un respect total. On se sent en confiance avec elle, on peut partir au bout du monde, il n'arrivera rien de fâcheux. Séance montée toute légère quand même : c'est une remise en selle pour l'une comme pour l'autre, donc on y va prudemment. Et tout se termine par une cavalière conquise (je le savais!) et une jument toujours aussi gourmande de friandises! J'adore ma petite jument et j'aime encore plus quand on sait l'apprécier.  La prochaine fois, on fera une petite balade...

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Pascaline Martin
commenter cet article

commentaires