Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 20:45

L'Arnoldite (ou arnoldalgie) : c'est comme la migraine, ni pire ni mieux! Une demi-journée perdue, avec une moitié de la tête façon Stromboli en éruption. C'est douloureux, ce bidule...

 

http://www.arnoldalgie.com/pages/definition.htm

 

Ghislaine a longé Grana : une première. Fax et Eragon étaient un peu étonnés : "Mais? Et nous? Elle se trompe de cheval, môman?" La demoiselle a fait preuve de beaucoup de coopération : elle est volontaire, trop volontaire! Toujours prête, toujours partante! Peu à peu, elle se canalise, après quelques départs "ventre à terre"... et offre un joli trot, et un galop qui se cadence. Nous n'en sommes pas encore à demander des transitions rapprochées, il faut d'abord asseoir les allures. Et Ghislaine devient de plus en plus habile avec la longe.

 

Photo024.jpgPendant ce temps, séance "graissage" pour le sieur Naran, par mes blanches mains. Sa DERE est présente, et ça gratte, continuellement. Il porte en permanence une couverture moustiquaire, et ça ne suffit pas toujours, ça démange... Avec lui, j'ai déjà essayé le Derfen : sans effet. l'AVS 14 : sans effet. Un produit à base d'huile de cade : léger effet, mais à appliquer quasi tous les jours, alors que l'étiquette précise de ne l'utiliser qu'une ou deux fois par semaine. Donc je suis repassée à ce qui a toujours fonctionné avec Ice, qui coûte le moins cher, et qui nécessite un peu d'huile de coude : la crême pour trayons. Cette fois, sur conseils d'une droguiste, j'y ai ajouté non pas une mais un mélange d'huiles essentielles : du Tegarome. 1/2 petit flacon de Tegarome pour 250 ml de crême. Et j'ai gaiement tartiné le mélange sur Naran, absolument ravi et visiblement soulagé.

 

Petit mot sur Naran : il a été mis au repos quelques jours, suite au retour de son insuffisance respiratoire... Je le trouvais un peu (un tout petit peu) plus calme que d'habitude. Il a toujours des horaires décalés par rapport au troupeau, mais là, c'était encore plus marqué. Lui qui "bavarde" beaucoup à l'heure des repas était plus discret. Du coup, je l'ai regardé plus attentivement : son rythme respiratoire était accéléré : de l'ordre de 24 respirations par minute au lieu de 12 : début d'insuffisance respiratoire. Nous sommes en pleine période allergique, et Naran et moi partageons nos allergies! Si je renifle, il éternue! J'ai donc commencé à le soigner directement plutôt que de laisser dégénérer les choses : il est pour 10 jours sous ventipulmin, et ça va déjà mieux après 48 heures.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascaline Martin
commenter cet article

commentaires