Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 11:20

Idol-au-travail.jpgAprès de tours, détours et quelques bouchons dans de charmants villages, je suis arrivée à peine en retard au RV fixé pour Virginie et Idol. Ca faisait un bout de temps qu'on en parlait, de ce cours. J'avais été là quand Virginie avait choisi Idol (ou plutôt l'inverse, d'ailleurs!). Et il y a quelques temps, Virginie était passée à la maison et avait monté mon Naranou.

 

Selon ses propres dire, à part le toupet et la queue, Naran n'était plus le petit monstre qu'elle avait connu. Elle n'était qu'à moitié rassurée quand je lui ai dit que Naran était parfait pour faire un essai de selle. Une bonne séance plus tard, et un démonstration en amazone avec Barbara ont achevé de la convaincre : j'ai un petit cheval merveilleux, il suffisait de lui faire confiance, à mon prince des Asturies.

 

Bref, donc, Virginie avait donc envie de prendre cours pas nécessairement d'une autre façon, mais peut-être avec un autre point de vue. Quand j'ai vu Idol, j'ai tout de suite reconnu le beau cheval acheté il n'y a pas longtemps, j'ai vu aussi qu'il était à l'aise et relativement en confiance avec Virgi. Mais j'ai vu aussi que la base du travail était encore à fixer dans un ordre plus logique. Qu'Idol était hyper sensible, et qu'il serait intéressant d'apprendre le travail à pied pour faire comprendre ou pour résoudre certains problèmes.

 

Nous avons donc commencé par un long échauffement, au pas. Pas qui était un peu piqué, pas décontracté, pas assez à l'aise : il y avait toujours de la crainte et du mal-être. J'ai donc suggéré à Virginie d'appeler l'ostéopathe pour un check-up général. Rien n'était bloqué selon ce que je voyais, mais tout était un peu crispé. L'ostéo a confirmé ce que je voyais, ouf. J'avais dit à Virginie qu'elle verrait le résultat de la visite ostéo par un Idol qui marcherait en roulant des mécaniques. Ce qu'elle m'a confirmé le lendemain même!

 

Le trot n'a fait que confirmer mes premières impressions, le cheval n'était pas encore prêt à travailler correctement. Je me suis assise sur Idol pour avoir les sensations. Savoir si on pouvait déjà envisager des variations par le poids du corps : réponse négative, limite de l'affolement. Idol n'est pas assez "désensibilisé" à la façon dont il a été débourré. Il faut le remettre davantage en confiance, et pour ça travailler de manière différente : le travail à pied. Et bien sûr continuer la voix et la longe.

 

Virginie semble contente de son cours, et d'avoir trouvé une interlocutrice qui rejoint ses sensations, ce qui me fait plaisir. Bien sûr, pour donner cours, il faut se baser sur la technique et sur la progression... Mais sans confiance on arrive à rien. Donc on installe d'abord la confiance, et puis on se sert de tous les atouts techniques pour progresser... mais pas l'inverse! Suite au prochain cours.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascaline Martin
commenter cet article

commentaires