Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 22:20

P1030854.JPGVoilà un beau dimanche. Il est impératif (me semble-t-il) de profiter du beau temps. Véro et Jean se sont annoncés pour le début de l'après-midi, ça tombe bien. Et en effet, les voilà qui arrivent... rattrapés par la sonnerie du téléphone! Fourte et zût, Jean est mandé d'urgence autre part, et nous laisse sur le carreau... Bon, qu'à celà ne tienne, on va quand même pas se priver d'une petite balade, et je travaillerai un peu sa jument après.

 

On rattrape nos pâtés en croûte en pature, on décroûte comme on peut, on s'avale 3 tonnes de poussières au passage, on selle, on bride, et en route. C'est toujours le tout début de la vie de cheval d'extérieur pour Scotch. Il est très attentif, surtout à l'éventuelle possibilité de pouvoir grignoter un peu partout, ce qui a le don de profondément énerver sa cavalière et proprio Véro. Naran va son chemin, ravi de s'aérer autre part qu'en prairie ou en piste.

 

Après une jolie balade d'automne, nous voilà de retour à la maison. Miky (alias Miss Kelly), Grana et Houdi nous réservent très bon accueil : pourquoi diable sommes-nous partis sans eux? ... Non, je ne pars pas à chaque balade avec un cheval en dextre, inutile d'insister, aujourd'hui, c'était au tour d'Eliot de nous accompagner : lui aussi, il adore aller promener! Bon, c'est pas tout ça, mais nous avons encore des choses à faire. Une petite tasse de thé pour les humains, une petite tonte de pelouse pour les équins; et zhou, retour en pature pour le premier lot. Kelly est près de la porte, ça tombe bien, je l'attrape à son tour.

 

Nous allons vers la maison, je l'attache et lui enfile le caveçon. Ses bons yeux sont tout doux et confiants, elle attend la suite. Quelques réglages plus tard, j'attache la longe, et suivie de Véro, nous allons en piste. Je commence à longer la belle enfant. Elle est un peu hésitante, mais sans plus : le cercle devient régulier et nous passons au trot. Démarrage en douceur, jument très à l'écoute. A ma question de savoir si Miky a été souvent longée, la réponse de Véro est laconique : "une fois". Brave jument, vraiment. Je passe à l'autre main, tout aussi facile que la première, peut-être un peu plus raide (quoi de plus normal?). Après avoir soigneusement longé la jument aux 3 allures (oui, le galop n'est pas qu'en option) et surtout vérifié qu'elle répondait bien à l'arrêt à la voix, je confie la longe à Véro, et je m'éloigne.

 

Dans mon dos, je sens Véro qui se pose plein de questions : qu'est-ce que j'ai bien encore pu inventer? Je prends une chaise près du montoir, j'amène la chaise près de Miky, que je caresse abondamment. Aucune inquiétude dans ses yeux, toujours la confiance. Ce n'est pas bien haut, un irish, mais Miky est large et costaude, en plus d'avoir une bonne taille déjà. De la chaise, je me laisse choir en douceur façon "sac à patate" sur son dos. Elle semble trouver ça tout à fait normal, et ne cille même pas.

 

Je demande à Véro de faire quelques pas. Si réaction il y a, ce sera sans grand danger pour personne, je suis prête à glisser au moindre écart. Véro avance, et ... rien! Rien de rien! La jument est de marbre. Bon, eh bien passons la jambe! Je pivote et passe la jambe en me redressant doucement : Miky est toujours aussi imperturbable. Nous la couvrons de gratouilles et de calins, celà va sans dire. Mais PAS de bonbons, ce sera pour la fin de la séance. Je suggère à Véro de nous balader dans la piste quelques tours à chaque main. Miky est exemplaire, ne sursaute à rien et je suis aux anges : je le sentais, j'ai suivi mon instinct, j'ai fait confiance à la jument, et elle me le rend.

 

Au bout de quelques tours de piste, Miky étant vraiment d'une coopération à toute épreuve, pourquoi ne pas prendre un peu l'air? Véro va gentiment nous mener, toujours en toute confiance, vers la Ferme Bouchat, à quelques centaines de mètres de chez moi. Le chemin est privé, nous ne risquons pas d'y rencontrer quelqu'un d'imprudent. Et piam-piam, Miky va faire sa première mini-balade montée, à cru, sans bridon, tenue au caveçon, toute tranquille : un bonheur. Alors que nous rentrons, une lointaine voisine s'arrête pour papoter : elle s'étonne de ma monture... Et moi de lui expliquer que c'est la première fois qu'on monte Miky... et que tout va bien!

 

Un qui sera un peu déçu, plus tard dans la journée, c'est Jean! Il aurait bien aimé voir ça, et surtout le faire... Mais il est fier et heureux pour sa belle jument, et il a bien raison : elle a un mental vraiment extra-ordinaire, cette irish au passé tourmenté : c'est une formidable jument qui fera un excellent cheval d'extérieur. Suite au prochain épisode... Un débourrage un peu plus dans les règles de l'art, peut-être... Avec harnachement tant qu'on y est... ;-)

P1030859.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascaline Martin
commenter cet article

commentaires