Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 11:15

Shiatsu.jpgCette aventure, elle a commencé il y a quelques années en fait... J'ai toujours été sensible et sensitive avec mes mains, et quand j'ai entendu parler du shiatsu (ou de l'acupression), j'ai eu envie d'en savoir un peu plus. Il y a 4-5 ans, j'ai donc suivi une initiation au shiatsu humain, ainsi qu'une bonne partie de la première année d'une formation au shiatsu de détente (merci Elisa!). Des problèmes de santé (déjà) m'ont empêchée de continuer dans cette voie à l'époque. Mon but du moment était d'approcher suffisamment le shiatsu que pour être à l'aise avec les notions de base en shiatsu humain que pour pouvoir passer au shiatsu équin avec déjà de solides acquis.

 

L'an passé, mon ostéopathe équin (merci Jacques!) a eu l'excellente idée d'organiser une formation au stretching équin, que j'ai suivie avec beaucoup d'application et d'intérêt. Le stage s'est avéré vraiment instructif, d'autant que nous nous sommes retrouvés à 2 stagiaires (mon co-stagiaire étant un kiné), et que ça s'apparentait plus à des cours particuliers. Ce stage s'est terminé par une mise en pratique sur les chevaux présents dans mon écurie à l'époque : un vrai régal.

 

Et puis cette année, grâce aux réseaux sociaux, j'ai fait la connaissance d'une praticienne de shiatsu (merci Fabienne!), qui a eu l'excellente idée d'organiser des formations, des ateliers, et qui compte bien continuer cette expérience pour partager son savoir. J'ai donc enfin pu toucher ce qui m'attirait depuis si longtemps, et... c'était magique! Je croyais mes acquis bien loins et mon ressenti en sourdine. Il n'en était rien. Tous les bons gestes appris, tous les exercices de base me sont revenus comme datant d'hier. Et j'ai pu les superposer sans aucun mal aux nouvelles données de traiter des équidés.

 

Le hara, le centrage, la prise d'équilibre, la pose des mains, les gestes de base, tout m'est revenu naturellement : c'était un vrai retour aux sources. Et puis enfin pouvoir pratiquer sur les chevaux, ça avait vraiment une dimension toute autre. J'avoue quand même avoir repris tous mes syllabus et mes livres et avoir fait une solide révision d'une quinzaine de jours avant le stage, histoire de me remettre toute les notions de base en mémoire.

 

La suite, c'est à la fois pour une part de mon avenir, et aussi pour dans quelques mois. J'ai maintenant suffisamment de connaissances que pour pouvoir pratiquer du shiatsu de bien-être aux chevaux, à commencer par les miens, et je n'ai pas envie de laisser ces connaissances en friches. Et dans quelques mois, une nouvelle formation au shiatsu plus complète viendra renforcer mes connaissances et me permettra d'aller plus loin et de toucher au shiatsu thérapeutique. Je compte y adjoindre un stage en communication intuitive ainsi qu'une formation à l'AMNA, le shiatsu de détente qu'on pratique sur chaise de massage. De beaux projets qui pourraient décider de mon avenir donc, et m'aider également pour ma propre santé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascaline Martin
commenter cet article

commentaires

Eddy Deforest 16/11/2013 09:39

Article fort intéressant et écris avec grande passion...Bravo Pascaline et continues