Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 15:48

Naranou-et-moi-10-2011-copie-1.jpgNe fais pas ça... Eh bien si, il l'a fait... Nous sommes mi-novembre, et il fait beau, superbement beau. Un vrai été de la Saint-Martin : de soleil, pas de pluie, pas de chasse, aucune marche Adeps en vue, pas de circuit VTT de fin de saison : la nature est à nous! Youhou!

 

Nous partons donc, à 5 (pardon, à 10) en cette belle matinée dominicale, pour une grande balade, histoire d'aérer les neurones de tout le monde. Les arbres commencent à dorer, les chemins crissent sous les sabots, Naran est en tête et marche bon train, tout va bien. Petite Grana est collée à ma botte, toute contente de profiter d'une belle sortie!

 

Se présente un bon petit chemin de galop, en légère montée... Ni une ni deux : "A vos rênes, les filles, on accélère!". L'unanimité est vite faite : tous les chevaux sont contents, toutes les cavalières aussi, sauf... Naran et moi! Ben quoi? Et alors? Qu'est-ce qui se passe? Naran n'avance pas, il est mou, mais alors mou... Je laisse faire, on continue en papotant gaiement. Un bon km plus loin, l'automne nous a dégagé une piste que je ne prends pas souvent : bien large, pas glissante, en légère montée : un excellent chemin de galop.

 

Je réactive tout mon petit monde, qui n'en demandait pas tant, et nous voilà repartis au galop. Tant qu'on est sur le plat, ça va. Arrive la montée, et Naran ralenti, ralenti, ralenti, tandis que je l'encourage autant que je peux. Las! Il a l'air d'avoir les jambes sciées! Nous continuons la balade à allure modérée, Naran et moi à la traine derrière mon petit troupeau qui avance bien guilleret. Plusieurs fois, je m'inquiète : je vais la finir à pied, cette balade! Naran est en mode "économique extrême" et je dois le pousser pour qu'il ne s'arrête pas carrément... Je n'y comprends rien! Il transpire un peu, mais pas plus que les autres, je ne remarque rien d'anormal, c'est vraiment bizarre... Nous rentrons on ne peut plus calmement au bercail, et je me demande si mon cheval ne manque pas un peu de peps à cause de son "léger" régime...

 

Le lendemain, Naran est travaillé en piste : il fatigue de suite et... je remarque sa respiration sacadée... Une puce me titille l'oreille, désagréablement! Le surlendemain, il commence à tousser : légèrement, puis de plus en plus fort. Je ressors sirop, ventipulmin, et autres douceurs, et ça n'arrange rien! Sa toux devient caverneuse à souhaits. Il me fait de légères poussées de fièvre et le jeudi, il a un gros coup de flanc! Fourte, insuffisance respiratoire, le retour!!!

 

Coup de fil à mon véto : on remet en place le protocole de soins complets en pareil cas : les "pufs" de flixotide et de lomudal, le ventipulmin à grosse dose, du sirop pour la toux, un mélange pour appaiser tout ça, à base d'huiles essentielles, de l'acétylcystéïne : la totale, quoi!

 

Il faudra 4 à 5  jours pour voir une amélioraton nette. Ca fait maintenant 15 jours de traitement, et je crois pouvoir le remonter gentiment ce WE... Il me tarde... Mais je crois que mon brave cheval restera fragile de ce côté : c'est déjà la seconde année qu'il me fait ce genre de problèmes... Ca sent le traitement d'entretien à longue durée... Croisons les doigts!

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascaline Martin
commenter cet article

commentaires