Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 11:08

Il y a quelques temps, c'était "stage" à la maison, avec Carine. Le bon côté des stages est que ça suscite de la curiosité. C'est ainsi que Monique et Marie ont passé le bout de leur nez à la maison. Monique est propriétaire d'une toute brave jument  baie de 19 ans, modèle vieux SBS, ancienne championne de dressage qui cache bien son jeu. Marie possède quant à elle une grande jument alezane déguingandée, tout aussi brave, et âgée seulement de 5 ans.

Ces dames ont leurs juments dans des prairies au bord de Meuse, et essayent de travailler dans un paddock herbu.

 

En ce superbe samedi de septembre (si, si, il était superbe, on a même eu chaud!), j'ai donc découvert un petit paradis ressemblant au mien, tout sympathique, en bon état, et avec 2 cavalières déjà à cheval et prêtes à en découdre avec un cours d'équitation auquel elles aspiraient depuis longtemps.

 

Premier coup d'oeil : Monique monte en selle de dressage et a une très bonne base de position. Marie monte en selle mixte-obstacle et étrive relativement court. Bon, on remet les choses en place, on constate que pour une mise en selle, le matériel n'est pas optimal et on voit le moyen d'y remédier, on place les deux cavalières, et puis on se met en mouvement. Je n'ai pas du tout l'habitude de donner cours à 2 personnes en même temps, d'autant que ni les cavalières ni les chevaux n'ont le même niveau.

 

La jument de Monique, ainsi que je ne tarde pas à m'en apercevoir, est en version "plate comme une figue, je me balade tant qu'on ne me demande rien". Mais dès qu'elle est un peu mise en main, elle connait tout... et même le reste! Petit trot cadencé, trot de travail (un vrai fauteuil pour sa cavalière), galop aux deux mains, les changements de pieds aussi tant qu'on y est, et tout le travail de 2 piste : un pur bonheur. Je la monterai en fin de séance. Moi qui n'aime pas essayer les chevaux des autres, je n'ai aucune envie d'en descendre : quel charme...

 

La jument de Marie est tout aussi attachante, même pas plus pétulante, pourtant tellement jeune aussi. Nous en sommes à assouplir l'encolure pour avoir des incurvations correctes, et la jument qui au départ galopait difficilement dans le paddock (freins et direction en option...) fait une bonne quinzaine de départs au galop aux deux mains, sans se tromper, et en tractant de moins en moins Marie... Mais au fait, qui tracte l'autre?  Elle progresse à vue d'oeil et fait ses premières cessions à la jambe en fin de cours.

 

Voilà donc deux nouvelles recrues dont j'aurai plaisir à suivre le parcours. D'autant que Monique (elle ne m'en voudra pas de le dire, parce que je suis franchement admirative) affiche alertement sa septantaine au compteur! Chapeau bas quand même! L'équitation est un sport qui conserve, et dans lequel, contrairement aux autres sports, plus on avance, plus on connait, tant que la santé suit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascaline Martin
commenter cet article

commentaires