Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 17:04

Naranou-et-moi-10-2011-copie-2.jpgS'il y a bien une phrase qui pourrait servir de devise à Montigny, c'est "Personne n'est parfait!". Réplique culte d'un film 100 fois revu et apprécié, je goûte toujours cette phrase avec autant de bonheur! Pour Naran, la non perfection se situe dans le fait qu'il ne part pas encore seul en balade. Tout seul, rien que lui et moi, quoi. En fait, ce n'était pas un cheval de tête du tout, et il a déjà bien changé à cet égard : il tient la tête des balades sans aucun pépin actuellement, un vrai bonheur.

 

Comme je suis en train de le remettre en condition, il est monté au moins tous les 2 jours, et plus si j'en ai l'énergie, le traitement de fond de son asthme s'avérant satisfaisant. Je lui administre à présent 6 puffs de duovent avant chaque effort, il le supporte très bien, tousse fort peu (de quoi se nettoyer les poumons, comme le font pas mal de chevaux au début du travail) et présente vraiment un bon état de santé général.

 

J'ai encore essayé d'améliorer les choses au pansage pour qu'il respire le moins de poussière possible : Môssieur adore les bains de boue, et se tartine généreusement l'encolure, qu'il faut ensuite brosser, brosser et rebrosser pour espérer en retirer un max de ... poussière! J'ai donc entortillé un essuie dans la muserolle de son licol, qui fait office de long masque devant ses naseaux. Il l'a très bien supporté et n'a pas toussé du tout pendant son pansage. Encore un bricolage à réaliser proprement pour le rendre facile d'utilisation. En fait, c'est une musette sans fond.

 

Le temps de seller et brider mon brave dadou, et nous voilà en piste... Oserais-je avouer... aussi motivés l'un que l'autre à faire des ronds, ronds, ronds... petit-patapon... Hum, pardon! Fort opportunément, voici Ghislaine qui arrive! Son programme est de faire une promenade avec mon chien, avant d'emmener ce dernier au marché (encore une longue histoire qu'un jour je vous conterai!)... Inspiration subite de ma part : "Eh bien on vous accompagne, Naran et moi!". Aussitôt dit, aussitôt fait.

 

On monte par la seconde ferme de Montigny, on longe un champ (sans mettre les pieds dedans, ça ne se fait pas!), et nous voilà en lisière du bois. Eliot court tout partout, content de se défouler : il fait au moins 4x la balade, lui! Et Naran a le pas vif, il est content, attentif, il regarde partout, l'oeil brillant. Et ça me fait plaisir de sentir mon beau cheval bien vivant et tout allant, qui n'a pas toussé une seule fois... A quelques moments, je le sentais moins rassuré, et il se rapprochait de Ghislaine. Et dès qu'il était tranquilisé, il reprenait un peu de distance.

 

Ca lui a tellement plu, à ce zouave-là (et à moi aussi!) qu'au retour, tranquillement et mine de rien, il me fait demi-tour et veut repartir en balade. C'était tout gentil, sans l'ombre d'un danger, mais ferme et décidé.  Nous avons éclaté de rire, ça ressemble si peu à Naran, ce genre d'initiative! C'était sans conteste le signe que ça lui avait plu, cette balade tout à fait improvisée. A refaire, vite et bien!

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascaline Martin
commenter cet article

commentaires