Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

portrait amazoneUn ami m'a offert, il y a déjà quelque années, deux très jolies gravures trouvées sur une brocantes. Nettoyées, réencadrées, elles ornent toutes deux un mur de ma chambre. Et il me trottait dans la tête de copier une des deux tenues, d'une belle couleur vert sapin, pour redonner vie au sépia de l'original. Le tissu : il fut vite trouvé! J'ai des trésors cachés dans mes armoires, dont quelques lais de tissu dont je ne me souviens pas toujours. Quand je vais dans un magasin de tissu (Argh, l'horrible tentation!), si j'ai un coup de foudre, mais pas nécessairement une idée de costume, je prends 6 à 8 mètres du-dit tissu, en me disant qu'avec ce métrage, j'arriverai bien à faire quelque chose. En l'occurence, il s'agissait d'un taffetas moiré vert et noir, dont je trouvais les reflets superbes. Pour la veste, j'avais trouvé en chinant une jolie veste noire, très courte, à brandebourgs et boutonnage double. Refaire les boutons dans le tissu de la jupe fut un jeu d'enfant.

Pour le chemisier, je cherchais quelque chose de bien spécifique : un col montant en dentelles, et des poignets assortis. Les sites de vente recèlent parfois des trésors, notamment dans la mode gothique : c'est là que j'ai trouvé ce que je voulais. Le chapeau, c'était simple, il suffisait de garnir un buzon d'un suivez-moi coupé dans le tissu de la jupe, et de mettre le noeud du chapeau en forme : ainsi fut fait!

Le harnachement du cheval était assez simple : selle et bride, sans tapis. J'ai donc pris un tapis très sobre de même couleur que la jupe, et me suis contentée d'assortir selle et bridon en cuir havane. Le tour était joué, et la tenue ne m'avait coûté que le pris du tissu, du joli chemisier, de la veste, et ma main d'oeuvre.

Voici le résultat, mis en scène par Laurent Vilbert, photographe de talent.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by